Date de sortie: 23 février 2016

Arlo, un jeune dinosaure peureux, se retrouve à des kilomètres de sa maison après être tombé dans l’eau suite à un violent orage. Dans sa quête pour retrouver sa maison, il rencontre un jeune humain, Spot, qui le nourrit et le protège contre les prédateurs. Arlo et Spot poursuivront leur route ensemble pour à la fois créer une nouvelle amitié et retrouver leurs familles respectives.

Le bon dinosaure. Tout est dans le titre. Ce n’est pas l’incroyable dinosaure, le fabuleux dinosaure ou l’extraordinaire dinosaure. C’est le bon dinosaure. Et c’est ce que ce film est. Un bon film.

Le plus grand défaut de ce film est d’être produit par les studios Pixar. Si ce film portait la signature des studios Dreamworks,Blue Sky Studios ou même des studios Walt Disney, la perception de film serait différente. À chaque fois qu’un nouveau film Pixar sort en salle, on s’attend à une œuvre visuellement spectaculaire, à la fois drôle et intelligente mais surtout d’une très grande originalité. Le bon dinosaure a toutes ses qualités à l’exception de la dernière, celle qui caractérise le plus les studios Pixar, l’originalité. On a affaire ici à une ixième version de la traditionnelle histoire du héros qui est séparé de sa famille et qui, pour la retrouver, devra relever une multitude de défis et qui fera de lui une meilleure personne (dinosaure dans ce cas-ci). On s’amuse, on aime les personnages, on rit, on est touché mais on n’est pas éblouit par l’intelligence de la trame narrative comme on a pu l’être par Inside Out, Up!, Ratatouille ou Toy Story. Probablement que dans quelques années, je vais me dire ‘’ah oui, Le bon dinosaure est un film de Pixar’’, un peu comme je me le dis à chaque fois pour Brave qui font tous les deux beaucoup plus ‘’Disney’’ comme production que ‘’Pixar’’. D’ailleurs, c’était la première fois que Pixar faisait paraître deux films la même année. Avec les résultats plus ou moins mitigés en salle de ce deuxième film de 2015 comparé au grand succès d’Inside Out, je me demande si les studios oseront refaire la même chose dans les années à venir.
Assez parlé du défaut, The Good Dinosaur déborde de qualités. En commençant par l’animation qui est tout simplement hallucinante. Les décors sont magnifiques et l’animation de l’eau est hyper réaliste. Je dirais même que tout le visuel est parfois trop réaliste comparé aux personnages qui sont un peu plus ‘’cartoon’’. Mais lorsqu’on nous présente des paysages, on croirait voir des images de scènes réelles et non pas dessinées et conçues par ordinateur. Le rythme du film est également très bon et il n’y a pas de temps mort.

Si vous n’avez pas eu la chance de le voir en salle, je vous recommande de vous procurer The Good Dinosaur et plus spécialement en format blu-ray. Vous n’aurez qu’à le classer dans la pile ‘’Disney’’ de votre collection plutôt que dans la pile ‘’Pixar’’ 😉