En salles le 16 juin!!!

Je suis un grand fan de Pixar. Des films intelligents, sensibles et ingénieux. Est-ce que j’aime tous leurs films? Non. Je n’ai jamais aimé les films de la franchise ‘’Cars’’. En fait, ne pas aimer est peut-être un peu exagéré. On retrouve la même prouesse technique que l’on retrouve dans les autres films du studio. Mais je n’ai jamais trouvé que la franchise ‘’Les Bagnoles’’ méritait sa place au sein des Toy Story, Up, Wall-E et autres bijoux comme Inside Out. On ne retrouve pas la même âme, la même sensibilité, ce petit ‘’je ne sais quoi’’ qui fait en sorte que les films de Pixar se démarquent grandement des films des autres studios.

Après un tout premier Cars somme toute sympathique, Cars 2 n’était pas du tout à la hauteur. On s’était éloigné de tout l’univers du premier film pour présenter une histoire d’espionnage qui se déroulait aux quatre coins de la planète. On s’ennuyait de Radiator Springs. Cars 3, sans être un grand film, permettra aux amateurs de retrouver leurs repères et est possiblement le meilleur film de la trilogie.

Pour ce qui est de l’histoire qui nous est racontée, pour ne rien gâcher de votre plaisir, je vais m’en tenir à la description officielle : Surpris par la nouvelle génération de voitures de course ultra-rapides, le légendaire Flash McQueen est soudainement évincé du sport qu’il aime tant. Afin de revenir dans le coup, il demande l’aide de Cruz Ramirez, une jeune technicienne de course enthousiaste qui a son propre plan pour remporter la victoire en plus de s’inspirer du regretté fabuleux Doc Hudson, et prend quelques détours inattendus en cours de route. Prouver que le #95 n’est pas encore déchu mettra à l’épreuve le talent du champion lors du plus grand événement du Championnat de la Piston Cup !  

L’histoire présentant des thèmes un peu plus ‘’adultes’’ sera plaire autant aux grands qu’aux petits. Quoique lors de mon visionnement, la salle était pleine d’enfants et pendant certaines scènes, on entendait beaucoup parler. J’ai l’impression qu’à trop vouloir présenter une histoire avec beaucoup plus de profondeur et de sentiments comparé aux deux premiers films, on a peut-être un peu trop étiré certaines scènes. La franchise avait besoin d’un ‘’tune-up’’ mais l’arrêt aux puits est peut-être un peu trop long au goût de certains…

Petite déception pour ma part: à la sortie de la bande-annonce, on nous présentait un accident de Flash McQueen qui laissait croire que ce nouveau volet serait peut-être plus sombre que les deux autres ce qui n’est pas du tout le cas. Même si cette scène est l’élément déclencheur qui pousse notre héros à tout faire pour revenir dans le coup, on est peut-être passé à côté d’une belle opportunité dramatique qui aurait assurément donné cette petite touche Pixar à la franchise.

La fin ouverte plaira aux fans de McQueen puisque ça ne semble pas la fin de son aventure mais plutôt le début d’une toute nouvelle. Sous quelle forme? Ça reste à voir !