Date de sortie: 28 février 2017

Depuis quelques jours déjà, Doctor Strange est disponible en magasin. Pour les fervents et amateurs des films de Marvel, sachez que c’est le 14e film de l’univers cinématographique Marvel et le 2e de la phase III. Pour les autres, sachez que vous n’avez pas besoin d’avoir vu tous les autres films avant, ni même de savoir ce que sont ces fameuses phases pour apprécier ce film.

Mettant en vedette l’excellent Benedict Cumberbatch dans le rôle-titre, Doctor Strange nous raconte l’histoire du très doué neurochirurgien Stephen Strange qui est victime d’un grave accident de la route lui causant des lésions permanentes à ses mains si précieuses qui ont fait de lui un médecin reconnu et respecté (malgré son caractère excentrique et son arrogance légendaire).

C’est un homme brisé qui, après avoir essayé toutes les opérations possibles et toutes les techniques de guérisons alternatives connues, se retrouve au Népal à la recherche le Kamar-Taj, un endroit qui aurait guérit Jonathan Pangborn, un homme qu’on disait condamné suite à un accident mais qui a retrouvé toute sa mobilité à la grande stupéfaction de tous.
Au Kamar-Taj, Strange fait la connaissance de l’Ancien, une femme qui lui fait découvrir toute la puissance de la magie. Il n’aura pas seulement à en accepter son existence, ce qui est contraire à toutes ses croyances, mais également à mettre de côté sa fierté et son arrogance pour réussir à maîtriser ces curieux pouvoirs.

Sa formation n’est pas terminée qu’il est déjà appelé à sauver le monde de Dormammu, un Faltine (une race extra-dimensionnelle issue de magie pure), invoqué par un ex-disciple de l’Ancien, Kaecilius. Strange utilisera non seulement sa magie mais également son arrogance pour convaincre l’ennemi de quitter la planète.

Personnage mythique pour les amateurs de comic-books mais plutôt méconnu du grand public, Doctor Strange est incarné par un Cumberbatch tout simplement magique, sans vouloir faire de mauvais jeu de mots. Autant il réussit à nous démontrer toute l’arrogance du personnage avant son accident, sa détresse lors de sa réhabilitation, il réussit également à nous démontrer le côté humain du super-héros, tout en y intégrant une touche d’humour.

Au point de vue visuel, ce film est tout simplement splendide. Les effets spéciaux de certaines séquences vous rappelleront Inception de Christopher Nolan et m’ont fait regretter de ne pas l’avoir visionné en 3D sur le grand écran. Doctor Strage est sans aucun doute le film le plus étrange de Marvel mais également l’un des plus efficaces. En un peu moins de deux heures, on apprend à connaître autant l’homme que le super-héros, on découvre ses origines, on comprend à la fois sa quête personnelle que sa place au sein de l’Univers Marvel, on découvre la puissance de son ennemi et le tout se termine alors qu’on a le goût d’en voir encore plus.

Le seul point négatif est la présence minime de Dormammu, le conflit principal opposant d’abord Strange à Kaecilius. On développera davantage sur le sujet dans les prochains films de la franchise.
Sachez que comme pour tous les films Marvel, il est important de regarder le générique final jusqu’à la toute fin. Deux scènes supplémentaires nous ferons savoir ce qui attend Strange dans un futur rapproché.

J’ai déjà hâte.